Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CGT Inergy (Groupe Plastic Omnium)CHSCT..14 NOVEMBRE 2012..Un Doigt en moins chaque jour...

Publié le par chsct cgt inergy

Un doigt

 

en moins chaque jour...

  

 

 

Chaque année, 1,4 million de personnes sont victimes d'accident de la main. Très souvent, les blessures sont graves.

  

Ces traumatismes de la main surviennent plus facilement dans la vie courante que lors d'accidents du travail.

  

Chaque jour en France, les bagues et les alliances sont responsables de la perte d'un doigt.

  

Les plaies de la maison sont fréquentes

  

Les plaies représentent les lésions traumatiques de la main les plus fréquentes (causées par des instruments tranchants : verres, ciseaux…).

  

Elles ont lieu deux fois plus souvent au cours d'accidents de la vie courante (62%) qu'au cours d'un accident du travail (28%).

  

De 1 à 100 ans, tous les âges sont concernés. Toutefois, les plus à risque sont les jeunes actifs d’une trentaine d’années en moyenne, suivis par les travailleurs manuels, puis les jeunes scolarisés et les retraités ou sans profession.

  

Accidents de travail : les mains en premieres victimesl

  

Lors d'accidents du travail, les ouvriers, les intérimaires, les apprentis et les jeunes hommes récemment embauchés sont les plus fortement exposés.

  

Il faut savoir que sur le lieu de travail, les accidents de la main sont les plus fréquents, loin devant les membres inférieurs ou le tronc.

  

C'est ainsi que les accidents de la main représentent la première cause d'arrêt de travail et d'incapacité partielle.

 

Accidents de la vie courante, accidents du temps libre

  

Près de 25% des traumatismes de la main se produisent lors du temps libre (soit 41% de tous les accidents de la vie courante) : accidents domestiques (51%), de sport (15%), de bricolage et jardinage (14%), de loisirs (14%).

  

Les causes les plus fréquentes d’accidents de la main sont représentées par la maçonnerie, la menuiserie et le tristement célèbre déblocage de la tondeuse à gazon alors que le moteur n'est pas arrêté.

  

En pleine saison, l'ouverture des huîtres est également en bonne position.

Attention aux bagues et aux alliances !

Mais les spécialistes mettent surtout en garde contre les bagues et les alliances, particulièrement lors du bricolage ou d'une pratique sportive.

Chaque jour en France, un doigt est sectionné en raison d'une bague coincée.

Le cas typique est le suivant : un jeune homme de 18-25 ans escalade une clôture grillagée pour récupérer son ballon de foot. Sa bague se coince dans les fils de fer alors qu'il saute pour redescendre. Son doigt est sectionné et il ne peut être réimplanté que dans environ un cas sur deux.

Cet exemple n'est pas fantaisiste, il est relaté par les centres de la Fédération européenne des services d'urgences mains (Fesum), qui prennent en charge 120.000 patients par an.

En conclusion, soyez vigilant en ôtant vos bagues pour bricoler ou faire du sport.

Et si l'accident arrive, appelez immédiatement le 15 afin d'être dirigé(e) vers un centre de la main, ou composez directement le 0825 00 22 21 (numéro Indigo).

Quels sont les bons réflexes en cas de blessure à la main ?

  • Nettoyez la plaie à l’eau claire.
  • En cas de blessure très superficielle, vous pouvez désinfectez la plaie et faire un pansement.
  • En cas de blessure plus importante, contactez les urgences (15), ou encore mieux, un centre de la main (0825 00 22 21), car un tendon ou un nerf peut être touché et nécessiter une intervention.
  • 
  • En cas de doigt sectionné, récupérez-le et placez-le dans un sac en plastique sur un lit de glace (jamais en contact direct avec la glace au risque de brûler les tissus). Appelez le 15 ou  le standard national des centres de la main : 0825 00 22 21.

   

    

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article