Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CGT Inergy (Groupe Plastic Omnium)CHSCT..17 Octobre 2012..Souffrez-vous ?..

Publié le par chsct cgt inergy

  

 

Souffrez-vous de trouble musculo squelettique?

 

Des militants CGT au sein de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux, ont mis au point un test permettant de juger de ses habitudes au travail et donc de mesurer le risque de contracter une TMS.

 

 

 

 

En répondant à ces quelques questions vous en saurez un peu plus sur les risques que vous prenez de contracter des troubles musculo-squelettiques. Si vous passez énormément de temps derrière votre bureau ou une table de réunion, vous risquez à terme de souffrir de maux de tête, de dos, de nuque, du poignet…Les TMS (troubles musculo-squelettiques) touchent toutes les catégories d’agents. Le site du blog de CGT Culture DAC Ville de Paris.

 

Pour chaque question, comptez le nombre de réponses de oui et de non, et rendez-vous en bas de ce test pour l'analyse.

 

1° Votre ordinateur est il positionné de manière à ce que vous fixiez en face de vous, sans lever ou baisser la tête, le haut de l’écran ? Si votre ordinateur est placé sur le moniteur ou si vous travaillez uniquement sur un portable sans rehausseur, il y a de grandes chances que ce ne soit pas le cas…

 

Oui

Non

2° Avez-vous besoin de tendre le bras, pour prendre votre téléphone ou votre souris, ou ces objets sont ils placés juste à côté de vous ?

 

Oui

Non

3° Pouvez vous faire pivoter votre chaise pour vous retrouver bien en face de l’ordinateur quand vous devez l’utiliser ?

 

Oui

Non

4° Vos avant-bras posés sur la table forment ils un  bel angle  de 90 degrés par rapport à votre bras ?

 

Oui

Non

5° Votre chaise est elle confortable ? Elle doit être nécessairement ajustable, réglée par vous et pour vous, avec accoudoirs et elle vous cale bien les reins et vous laisse de la place entre le bord de la chaise et le creux des genoux

 

Oui

Non

6° Avez-vous orienté votre écran de manière à ce que la fenêtre ne soit pas derrière ni devant lui, et en tous les cas pour que la source lumineuse ne se reflète pas dessus

 

Oui

Non

7° Faites vous des pauses régulières ? En général, il est préconisé une pause de 5 minutes par heure si la tâche est intensive, 10 minutes toutes les deux heures sinon. Une pause hors de l’écran entendu…

 

Oui

Non

8° Avez vous réglé le contraste et la luminosité de votre écran de manière optimale ? Directement sur l’écran mais aussi dans les paramètres de l’ordinateur. Les résolutions d’écran trop élevées sont à éviter

 

Oui

Non

9° Buvez vous suffisamment dans la journée (de l’eau, pas des cafés..) ? Avez-vous fréquemment une bouteille à côté de vous, y compris en réunion ?

 

Oui

Non

10° Profitez vous de votre rôle « passif » dans certaines réunions pour pratiquer quelques exercices respiratoires, de petits étirements discrets, regarder dans le lointain, masser discrètement votre front… ?

 

Oui

Non

11° Vous ne croisez pas les jambes quand vous êtes assis ? Ne laissez pas vos jambes croisées, ou encore croisées sous vos fesses ou autres positions acrobatiques…Elles doivent être bien à plat sur le sol, voire sur un repose pieds.

 

Oui

Non

12° Avez-vous l’occasion, fréquemment de vous lever ? Vos dossiers ne sont pas tous à côté de vous, l’imprimante est dans le couloir etc. Si au quotidien cela peut être pesant, cela à l’avantage de vous faire bouger…

 

Oui

non

13° Votre écran est il placé entre 50 et 70 cm devant vous ? Vous devez pensez à le quitter des yeux pour voir plus loin, à intervalle régulier, et ainsi reposer votre regard en changeant d’accommodation

 

Oui

Non

14° Appuyez vous délicatement sur les touches du clavier ou de la souris ? Elles n’ont pas besoin d’être martyrisées pour faire leur travail. Ou alors il faudrait penser à changer le matériel !

 

Oui

Non

15° Profitez vous souvent d’un appel téléphonique pour vous lever et bouger ? La visiophonie n’étant pas encore à la mode dans nos collectivités, cela laisse grand ouvert le champ des exercices possibles, sous réserve que vos collègues vous trouvent encore sain d’esprit…

 

Oui

Non

16° Avez-vous investi dans un repose poignet ? Si vous faites beaucoup d’ordinateur c’est un petit investissement pour un grand confort.

 

Oui

Non

17° Arrivez vous à désencombrer suffisamment votre bureau ? Si votre bureau est noyé sous les dossiers, ces piles de papiers restreignent peut être vos mouvements sans que vous vous en aperceviez vraiment.

 

Oui

Non

18° Utilisez vous de préférence l’escalier par rapport à l’ascenseur ? Privilégiez-vous systématiquement la marche à la voiture, dans les cas ou l’alternative est possible

 

Oui

Non

19° Mangez vous devant votre bureau ou pire, devant votre ordinateur ? Outre le risque de parfumer vos dossiers au Ketchup et d’engorger votre clavier de miettes de pain, vous courrez surtout celui de ne pas arriver à décrocher.

 

Oui

Non

20° Vous planifiez vous des plages dans votre agenda où personne ne vous dérange, pour réellement travailler sur le fond  vos dossiers, sans gérer plusieurs choses à la fois ? Vous évitez ainsi de sortir du bureau avec l’impression que rien n’avance et un gros mal de tête en prime…

 

Oui

Non

Vos résultats : Vous avez moins de 15 oui :

 

Quelles sont les vraies raisons qui vous poussent à ne pas adopter ces quelques conseils basiques ? Interrogez vous et agissez…avant l’arrivée des premières douleurs.

 


Le Comité Hygiène et Sécurité (CHS), le médecin du travail, le Bureau de Prévention des Risques Proffessionels (BPRP), peuvent être de très bons conseils pour vous aider à adopter les bonnes postures par rapport aux particularités de votre poste, voire des relais indispensable s’il s’agit de plaider pour investir dans un matériel adapté.

 

 

Vous avez plus de 15 oui :

 

Vous avez adopté les bonnes pratiques pour ne pas vous martyriser le dos, les yeux ou encore les poignets. Faites en profiter vos collègues.

 

Dans tous les cas, n’hésitez pas à contacter vos représentants des personnels CGT dans les CHSCT.

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article