Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CGT Inergy (Groupe Plastic Omnium)CHSCT....Arrêts de Travail...

Publié le par chsct cgt inergy

 

Arrêts de travail

  

Vers un renforcement des contrôles ?

 

 

Les arrêts de travail maladie ont fortement augmenté en dix ans, passant de 180 millions de jours en 2000 à 204 millions en 2011, alors que les indemnités versées explosaient : plus 46,5% ! 

  

Des députés se sont penchés sur les chiffres. Pour ralentir le mouvement, ils préconisent de renforcer les contrôles sur les arrêts de travail de plus de sept jours. Mais aussi d'étendre ces contrôles au secteur public. 

 

Si les absences y sont, en moyenne, légèrement plus élevées que dans le privé, on observe aussi une grande disparité selon les administrations et les collectivités.

 

Des élus - de gauche comme de droite - qui siègent à la mission d'évaluation des lois de financement de la sécurité sociale ont rendu leurs conclusions sur les arrêts de travail, en France, qui ont considérablement augmenté. Avec, rappelle Le Monde, deux chiffres édifiants : le nombre de journées d'arrêt de travail pour maladie sont passés de 180 millions en 2000 à 204 millions en 2011. En terme financier cela représente des indemnités journalières versées aux salariés progressant en 10 ans de 4,3 milliards à 6,3 milliards d'euros.


"La pression augmente"


Parmi les explications avancées par les députés ?
L'allongement de la vie professionnelle, l'augmentation de la pénibilité physique et des risques psycho-sociaux : "la pression qui augmente dans les entreprises, au nom de la rentabilité", pour Bérengère Poletti, qui a remis ce rapport, citée par Le Progrès.


Mieux contrôler les arrêts de 7 à 45 jours


Au-delà des causes, le rapport des élus 
se penche sur la question des abus. Et donc des contrôles. Actuellement, ils sont concentrés sur les plus coûteux, supérieurs à 45 jours. Il est préconisé de mieux vérifier ceux de plus de 7 jours, même si les arrêts de moins d'un mois - très largement les plus nombreux - pèsent aussi le moins lourd dans le budget de la Sécurité sociale : ils représentent 20% du total des indemnités journalières versées.


Renforcer les contrôles pour la fonction publique


Autre piste révélée par Le Monde
généraliser le contrôle par l'assurance-maladie des agents de la fonction publique.
En moyenne, indique le rapport cité par le quotidien, sur 2003-2011, il y avait 3,7% de salariés du privé en CDI absents contre 3,9% parmi les agents titulaires de la fonction publique.


De grandes disparités selon les collectivités


Une moyenne qui recouvre des réalités
 très disparates : ainsi, détaille Le Progès, si pour le privé elle est de 14 jours, elle s'élève à 13 jours pour les fonctionnaires d’État et à 22 jours pour les fonctionnaires territoriaux. 


En 2011, précise Le Monde, les arrêts maladie pris - en moyenne - par les agents des conseils régionaux se montait à presque 30 jours, contre 21 pour les conseil généraux et 24 pour les communes

 

 

Commenter cet article